Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for mai 2011

L’animal

Un cheval aux yeux fous
Qui se cabre tout à coup
Car l’air sous ses sabots
Ne donne plus son écho
C’est la chute qui l’abat
Dans les flots tout en bas
Les anneaux ondulants
De ce grand Léviathan
Augurent de sa fin
Le monstre sous-marin
Lui montre le chemin
L’enfer est son destin.

 

 

Ecrit après avoir découvert le tableau d’Odilon Redon, « le char d’Apollon ».
Tableau visible ici :

http://corpsetame.over-blog.com/article-1435-finir-bien-74312207.html

Léviathan, dans la bible, est un immense serpent dont la gueule serait une porte de l’enfer.

Read Full Post »

Défection

Le chant des étoiles
Ne s’entend plus depuis peu
Il y a comme un soleil pluvieux
Qui recouvre de son voile
La boite à magie des cieux
J’ai surpris le vent de l’Oural
Chuchotant à l’oreille des vieux
Que la lune est devenue toute pâle
Depuis que tu es silencieux
Prions donc un peu le mistral
Pour qu’il ravive un peu le feu.

Read Full Post »

Les mots

Ainsi j’envoie des sacs
De mots chargés en vrac
Vers des destinations
Anonymes réceptions
Je les empile sur place
Parfois je les déplace
Pour qu’enfin ordonnés
Ils me livrent leur beauté
Dans ces expéditions
Vers d’autres horizons
Ils déposent leur ouvrage
Laissant dans leur sillage
La trace de leur passage
Car seul un mot n’est rien
Mais c’est lorsqu’il devient
Un texte bien construit
Qu’il émeut les esprits.

Read Full Post »

Un sol en danger de fausse note
Reliait par son fil une porte
Lorsqu’un vent de discorde puissant
Vint menacer de claquer son battant
Le vent d’autant plus fulminant
Qu’il en devenait calomniant
S’accompagnait de son orage
Prenant la fausse note pour outrage
Se mit à souffler violemment
Faisant s’ouvrir la porte en grand
Rompit le fil qui reliait
Le sol qui ainsi s’envolait
Dans la bourrasque et les nuages
S’égarant à rompre son ancrage
Ne laissant plus aucune trace
Perdant ainsi ce qui rattache.

Read Full Post »

L’attente

On attend toujours un peu quelque chose ou quelqu’un. C’est ce que je me disais alors, assise sous le grand saule, à rêver tranquillement. Pourtant tout est si calme, il n’est rien à attendre. C’est le doux repos d’âme qui me prend au jardin. J’entends l’eau s’écouler dans un courant discret, pas un seul souffle d’air ne vient troubler le feuillage de bruissements sonores. Mais si je m’interroge, je sens bien tout au fond le vide de ton absence. L’attente se veut légère, aussi douce que la plume, mais j’ai au fond de moi le plomb lourd qui me leste.
Alors je lève les yeux et je vois sur la branche l’oiseau qui s’est posé, et puis je lui souris. Sans même savoir si lui regarde ma présence.
On attend toujours un peu un jour où tout doit arriver. Mais je sais bien pourtant qu’il ne viendra jamais.

Read Full Post »

L’éveilleur

Ah, belle invite nostalgique où mon cœur rejaillit
Je n’ai plus guère de force et pourtant tu me dis
De m’asseoir un instant encore à tes côtés
Lors que plus rien encore entre nous ne renait
L’idée de nos sourires des beaux jours rescapés
Me fait doucement aux yeux un flot de larmes monter
J’avais cru que le temps ferait œuvre charognarde
Et suis là pantelante à regarder hagarde
Ce qui de notre histoire me revient malgré moi
Et qui me jette soudain en profond désarroi
Comme si le temps joyeux pouvait bien revenir
Seulement car tu en as conservé le désir
Sur ton coin de terre ferme j’ai assis un instant
Ce rêve fugitif et pourtant si troublant
Où tout serait possible à nouveau entre nous
Sachant pourtant combien la mort dans ses remous
Viendrait un jour où l’autre nous remettre à genoux.

Read Full Post »

Ces deux là

Ils se l’étaient si souvent dit
Ayons confiance, partons d’ici
Mais ne me lâche pas la main
Sans toi je n’irai pas plus loin
Ils ont cheminé la rigole
Pour s’éloigner un peu du pôle
Et quand derrière la colline
Ils ont trouvé un lieu sublime
Qui convenait à leurs attentes
Ils ont installé leur demeure
Et dans la plus joyeuse humeur
Ont réussi leur belle entente.

 

 

Même consigne que précédemment

 http://papierlibre.over-blog.net/article-nouveau-theme-de-juliette-73744298-comments.html#comment82323128

Read Full Post »

Older Posts »